Présentation du BAFA au lycée ORT à Montreuil

Si l’on devait relever un point commun entre l’ORT et l’OFAC ce serait d’emblée, la formation de la jeunesse. L’ORT, qui prône l’innovation, la qualité de l’enseignement, l’identité juive et le vivre ensemble est un établissement reconnu pour rassembler des centaines de jeunes de tous horizons. C’est pourquoi, dans le cadre de notre action de sensibilisation au BAFA, nous avons choisi de commencer par cet établissement. En effet, l’OFAC défend également une volonté d’accessibilité à tout public, tout en gardant la singularité de son identité juive.

Aller à la rencontre des lycéens, les informer des opportunités du BAFA et créer un lien avec la jeunesse figurent parmi les actions que développe l’OFAC. La question centrale de la rencontre s’est cristallisée sur le choix des intervenants. Afin de représenter au mieux l’OFAC, le choix s’est porté sur des formateurs de l’association et des membres actifs du Comité d’Administration. Par leurs expériences au sein des sessions de formation et de leur contact avec la jeunesse dans le cadre de leurs missions, ils représentaient les acteurs les plus à même de réussir cette action.

150 lycéens se sont prêtés à la rencontre avec une pleine adhésion et un vrai dynamisme d’échange. Pendant deux jours, les 25 et 26 avril 2017, les intervenants se sont donné notamment pour objectif de présenter l’association OFAC et la préparation du BAFA, de manière active et vivante. Ils ont été, de fait très bien accueillis et ce sont plusieurs classes de différentes filières des 1ères et terminales, qui se sont succédé pour assister aux rencontres. La première partie de l’intervention était consacrée à expliciter les valeurs et les missions de l’OFAC. En insistant particulièrement sur l’ouverture d’esprit et la tolérance ainsi que sur l’exigence de qualité, requise pour chacun durant la formation dispensée. Quelles sont leurs attentes concernant l’animation ? La question, ainsi posée a généré des réponses plus qu’encourageantes : interactivité, ouverture d’esprit, partage et apprentissage en ont été les maitres mots.

Les valeurs de l’OFAC correspondent bien aux attentes des lycéens et les intervenants ont pu dérouler les différentes actions concernant le BAFA, le BAFD et les formations de formateurs.

Puis, nous nous sommes recentrés sur le BAFA, qui les concerne plus directement : les modalités d’inscription, les trois étapes nécessaires à la validation et ses modes de financement. Il nous a semblé primordial de consacrer du temps au financement de la formation qui représente un réel frein à l’accès au BAFA.  Nous souhaitions nous rendre au contact des jeunes, aussi nous paraissait-il important de répondre à leurs interrogations, et de lever les freins qu’ils pouvaient ressentir.

Par ailleurs, nous avons opté pour le partage d’expériences et présenté les avantages du BAFA, dans ses dimensions tant personnelles que professionnelles. En effet, le BAFA permet d’accéder à une première étape diplômante dans l’animation,  de développer son leadership ou encore d’élargir son cercle de connaissance. Ce sont aussi les propos tenus par un jeune étudiant de l’ORT, titulaire du BAFA, lors d’un échange avec les lycéens. Son témoignage a permis d’appuyer nos discours : la mention BAFA sur son CV a fait la différence lors de sa recherche de stage en lui permettant d’étoffer ses expériences et d’établir un point de contact avec un recruteur.

Enfin, nous avons conclu l’intervention en proposant à notre auditoire de se prêter à un petit test sous forme de jeu afin qu’ils puissent nous restituer les apports de la rencontre. En dépit de la  fatigue, les jeunes n’ont pas hésité à s’acquitter de la demande et à compléter les grilles avec le sourire en bonus !

Aujourd’hui, plusieurs demandes d’inscription des lycéens de l’ORT nous sont parvenues. C’est une première étape que nous désirons poursuivre et faire progresser, pour diffuser l’information au plus grand nombre, recueillir leurs interrogations et faire bénéficier chacun  de nos services.

Abigaïl FEIST

 

OFAC