Portrait du Campus : Sonia Barzilay

IMG_4677[2]


Nous avions envie dans notre newsletter de vous faire découvrir les personnalités qui font vivre le Campus FSJU ; c’est pourquoi, cette nouvelle rubrique vous permettra désormais à chaque numéro de faire un peu plus connaissance avec ceux et celles qui tentent de donner des réponses à vos besoins en terme de formations…

Aujourd’hui, c’est Sonia Barzilay que vous découvrirez un peu mieux à travers son parcours, ses réalisations et ses projets…

Cette femme pétillante, israélienne née à Alexandrie, docteur en études juives, et professeur Certifié d’Hébreu  enseigne actuellement au collège lycée de l’Alliance Georges Leven ainsi qu’à Sciences Po Paris. Elle est également l’auteur de plusieurs ouvrages et manuels d’hébreu destinés aux apprenants francophones

Sonia démarre son parcours professionnel en France vers la fin des années 80, où elle travaille à l’INALCO (institut national des langues et civilisations orientales) au côté du professeur René-Samuel Sirat et du professeure Mireille Hadas Lebel.

Dans le même temps, elle organise ses premiers « oulpanims » avec l’agence juive.

De 1999 à 2007 elle dirige le Centre national de l’Hébreu sous l’égide de l’Agence Juive et du FSJU. Par la suite, elle assume les fonctions de conseillère pédagogique pour l’Hébreu au sein du Département de l’enseignement du FSJU puis du Campus FSJU.

En 2015, elle participe au comité de rédaction du 1er manuel d’hébreu pour le cycle Terminal qui est devenu un véritable succès.

Actuellement, Sonia démarre un projet en partenariat avec l’Organisation Sioniste Mondiale (OSM) ainsi qu’avec le Département du développement de la vie associative et des relations internationales du FSJU visant à développer l’enseignement de l’hébreu en créant des classes d’oulpan et en renforçant des classes existantes.

L’objectif est de faire valoir l’hébreu en tant que langue identitaire des israéliens.

Selon Sonia : « la connaissance et l’étude de l’hébreu sont essentiels pour renforcer son identité juive, mais aussi pour ouvrir des portes vers la culture israélienne tout en aidant les personnes ayant un projet de vie ou un projet professionnel lié à Israël ».

Bref, l’objectif est ainsi d’ouvrir des oulpanim au plus grand nombre.

Durant l’année scolaire 2015/16 seront ainsi formé une trentaine de professeurs d’hébreu d’oulpan en France sur la didactique de l’enseignement de l’hébreu en tant que 2ème langue. Trois grandes étapes de formations assurées par des professeurs de l’Université Hébraïque de Jérusalem émailleront cette année qui se conclura par un séminaire de 10 jours à l’Université de Jérusalem qui leur délivrera un diplôme israélien.

C’est donc une année riche et passionnante qui se profile pour Sonia et le Campus FSJU. En cette période de Rosh Hachana, souhaitons-lui « béatsla’ha » (réussite) dans ses projets.

Héloïse ALLALI