Portrait de Béatrice Aiache

Présenter Beatrice Aiache est un plaisir car nous nous connaissons depuis de nombreuses années lorsque nous étions collègues.

Dès sa plus jeune enfance, Béatrice rêvait de devenir professeur d’anglais. Son bac en poche, elle entreprend une licence et une maîtrise d’anglais. Elle se marie et se consacre à l’éducation de ses trois enfants jusqu’au jour où elle décide de se tourner vers l’enseignement. Une de ses cousines qui était passée par Neher lui conseille de s’orienter vers l’enseignement juif. Elle entreprend alors sa formation pendant deux ans à l’institut André et Rina et Neher de 2003 à 2005 puis rentre en tant que Professeur des écoles à Gaston Tenoudji à Saint-Ouen aujourd’hui devenu l’Alliance Rachi, dans le XVII ème. Elle enseigne au CP de 2005 à 2009 puis en raison de la fermeture d’une classe et étant la dernière arrivée de l’équipe, Beatrice est obligée de quitter l’école alors qu’elle était très appréciée par ses collègues, les parents et les enfants.

Elle arrive à l’école Beth Myriam et y restera 10 ans jusqu’en 2019. Elle exerce dans différents niveaux du CP au CM1 en passant par des classes à double niveau. Elle accompagne les enfants en soutien scolaire et assure les études surveillées.

Parallèlement elle profite d’avoir un emploi du temps où le kodech a lieu les après-midis pour enseigner l’anglais de la sixième à la troisième et lors de l’ouverture du secondaire pour garçons Beth Aaron elle enseigne également l’anglais et même le français les après-midis

L’école lui propose un poste de direction. A ce moment-là, elle reçoit également une proposition pour rejoindre l’école Marianne Picard à Neuilly aux côtés de Myriam Pizzo. Cette école est réputée pour ses pédagogies innovantes. Beatrice en profite pour suivre la formation Feuerstein au sein de l’école. Toujours prête à enrichir et à développer ses compétences, elle suit la formation Lev’ ta voix Association du Rav Elie Lehmel pour prévenir tous les abus sur les enfants.

Elle suit tout au long de l’année une formation de tutrice à Eurecole et accompagne une PES professeur des écoles stagiaire.

Pour rester en lien avec l’enseignement de l’anglais lorsque le Campus propose une formation de formateurs, elle y répond tout de suite. Monsieur Jean-Paul Lehoux qui a développé un concept innovant « Jeu Parle » la prend sous son aile. Une méthode pour apprendre une langue par le jeu et développer l’oral au travers de flash cards et de comptines pour que les enfants entrent dans l’apprentissage d’une langue de façon ludique. Depuis elle est entrée comme formatrice au Campus pour les étudiants de seconde année. Elle pourrait intervenir dans les écoles dans le cadre de la formation continue des enseignants.

Béatrice a toujours su s’adapter et ne jamais rester figée dans son enseignement et est prête à innover dans sa pédagogie pour l’épanouissement et la réussite de ses élèves.

À terme peut-être dirigera-t-elle un jour une équipe pédagogique ?

 

France Nahum-Moatty