Hélène Zrihen : L’altruiste pédagogue

Depuis sa jeunesse à Paris, et notamment au DEJJ, Hélène ZRIHEN a été engagée dans une action communautaire ou le souci des autres était un point fort.
Une fois le baccalauréat en poche, elle poursuit ses études en Israël et devient enseignante auprès d’enfants différents. Elle y développe les bases de sa pédagogie dans des conditions complexes qui représentent un véritable défi.
Or, des défis, elle en relèvera plusieurs tout au long de sa carrière. De retour en France pour des raisons familiales, elle doit repasser ses diplômes d’enseignantes, faute d’équivalence. Elle travaille dès lors dans plusieurs écoles de la région parisienne comme Merkaz Ohr Joseph ou Henri Schilli.
Mais la prise en charge des enfants différents lui manque et elle repasse le concours pour être reconnue en France dans une fonction qu’elle a déjà acquise en Israël et devient maître E.
Son exigence pédagogique la pousse à intégrer la formation de Conseillers Pédagogiques et de Directeurs organisée par l’Institut André et Rina Neher. A l’issue de cette formation, elle prend la responsabilité pédagogique du primaire de l’école Lucien de Hirsch. C’est en 2007 qu’elle intègre la Direction de l’Action scolaire du FSJU à la demande de Patrick Petit-Ohayon. Il lui confie une mission de conseillère pédagogique. Elle y mène une enquête de terrain sur la prise en charge des enfants en difficultés ou en échec. Cela mène à la mise en place du dispositif « Main dans la main pour réussir » et à la publication d’un ouvrage intitulé « Faire face à la difficulté et à l’échec scolaire ». En parallèle elle suit à l’Université Paris XII une formation de formateurs d’adultes et devient praticienne de la méthode Feuerstein.
En 2012 elle assure la fonction d’Adjointe de la Direction de l’Action scolaire et prend la responsabilité des programmes pédagogiques du FSJU.
En 2014, elle rejoint le Campus FSJU pour assurer dans un premier temps la direction de l’unité André et Rina Neher spécialisée dans le secteur scolaire. En 2016, elle devient la directrice des programmes de formation du Campus tous secteurs confondus.
Dans chacune de ses missions elle a à cœur de permettre à chacun de développer son potentiel et de renforcer ses capacités pédagogiques.ln