L’unité Léon Askenazi du Campus FSJU organise de janvier à juillet 2015, un programme de formation sur « l’approche interculturelle dans l’accompagnement des usagers des services sociaux » pour les professionnels de la Fondation CASIP – COJASOR, de la Fondation OPEJ et de Logivitae.

Le programme s’articule sur un calendrier d’une journée par mois de Janvier à Juin,  avec pour objectifs principaux de fournir des repères et des clefs de compréhension propres à étayer la relation aux usagers.

Cette formation accueille aujourd’hui 18 professionnels,  issus ou non de la communauté : éducateurs spécialisés et moniteurs éducateurs,  assistants de services sociaux, responsables de secteurs des trois organisations sociales.

Des personnes nouvellement recrutées ou désireuses d’approfondir ses savoirs pour mieux accompagner les publics et les usagers dont elles ont la charge.

Ces professionnels d’horizons différents, œuvrent  au quotidien auprès de jeunes en danger, de personnes en difficultés sociales, de personnes âgées ou de personnes handicapées et leur  diversité est source de richesse dans l’échange entre les participants.

Acquisition de connaissances théoriques et visites d’institutions sociales et culturelles alternent et ponctuent la formation.

Le groupe a ainsi visité le Mémorial de la shoah sous la houlette de Philippe Boukara, coordinateur de la formation sur le site, historien, spécialiste de l’histoire des juifs de France.

Pour illustrer pratiques et cultures juives, les participants  ont bénéficié d’un parcours guidé au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme.IMG_3900

Au fil des sessions, le groupe découvre  et approfondit ses  connaissances de l’histoire et la sociologie de la communauté, du judaïsme ainsi que du réseau des associations sociales juives. Il est invité à  s’interroger, sur L’action sociale juive aujourd’hui, les grandes questions relatives à l’enfance en danger, le  handicap et l’exclusion, la précarité, la problématique des personnes âgées, à mutualiser ses savoirs sur les  besoins et les réponses apportés par le réseau des associations sociales, et mieux  appréhender la cartographie des associations sociales.

A l’issue de la formation chacun repart ainsi  doté d’une boîte à outils pour mieux comprendre les rôles et missions des associations sociales et les spécificités des usagers.

Lucia BENSIMON