ADO 3.0 Séance 1 !

Conférence Ado 3.0 « Parents au bord de la crise de nerfs : nos experts vous répondent ». À revoir ici. Animée par Philippe Lévy (Action Jeunesse FSJU) et Hélène Zrihen (Campus Fsju) avec le concours de Jonas Belaiche.Nos experts :- Johan Zittoun : directeur de l’OPEJ.- Eve Aboucaya : Coach en discipline positive – Michaël Barer : éducateur et formateur – Serge Belaiche : formateur de l’Ofac France- Léa Bitelmal : psychologue clinicienne.

Publiée par NOÉ pour la jeunesse sur Jeudi 2 avril 2020

Les changements que nous vivons actuellement sont générateurs de stress

Et c’est bien normal !

Changements d’habitudes, changements d’organisations, changements d’emplois du temps.

Tous ces changements nous obligent à sortir de notre zone de confort, de nos quotidiens et par conséquent nous perturbent, nous bousculent et génèrent en nous beaucoup de stress.

Que faire ? Comment retrouver un équilibre, et l’énergie pour continuer à gérer la maison, les enfants, le travail, et en même temps trouver du temps pour soi ?

ACCEPTER LA RÉALITÉ

1°) Commencer par ACCEPTER que cette réalité, que nous n’avons pas choisie, est une obligation a laquelle nous ne pouvons-nous soustraire et par conséquent que nous nous devons de l’accepter.

« Mon D., donne-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer, le courage de changer celles que je peux changer et la sagesse d’en faire la différence » Marc Aurèle.

Dès lors, la tension commence déjà à baisser

2°) Se dire que je ne suis pas seul(e),

Toute la planète vit ce bouleversement en même temps que moi et ma famille.

3°) Utiliser ses ressources, son courage, son énergie positive, sa confiance en soi, confiance en D., et aller la chercher au plus profond de soi même.

Une fois nos forces rassemblées,

GÉRER SON TEMPS

1°) Planifier la journée avec un emploi du temps souple et organisé :

Un emploi du temps fait avec les enfants, en toute complicité, sous forme de jeu, d’échanges, ne soyez pas trop exigeant, surtout au début, lâcher du leste.

Pour les plus petits n’hésitez pas à utiliser des dessins pour représenter chaque activité.

Installez la complicité entre vous, chaque sujet est une occasion de construire ensemble cette relation positive ou l’ambiance devient vite amusante, pour vous et pour eux.

2°) Organiser : L’organisation doit être partagée, par exemple :

.Le matin, la téfila, ensemble : peut-être que les enfants peuvent vous apprendre des choses intéressantes (ou du moins à vous de les écouter et de les apprécier – cf P. Petit Ohayon).

Beaucoup de parents découvrent leurs enfants d’une manière différente.

.La toilette et le petit déjeuner, la confection des repas, … développez l’autonomie des plus petits.

. Utilisez le moment des repas pour être ensemble et partager (c’est-à-dire surtout et en premier lieu écouter). C’est un moment privilégié, où nous pouvons enfin prendre notre temps. (aujourd’hui de grands chefs cuisiniers étoilés livrent leurs recettes sur le net en direct)

. Ensuite, chacun doit avoir son moment à soi, pour une heure ou deux suivant les âges.

. Laissez les ados planifier leur organisation des devoirs, proposez votre aide sans être sur leur dos.

Lâchez les écrans de télévision, les journalistes entretiennent, volontairement, à notre insu, si nous ne sommes pas vigilants, un énorme facteur de stress.

IMPLIQUER

Plus vous impliquerez les enfants dans le fonctionnement de la maison, plus ils se sentiront utiles et plus ils développeront leur autonomie. Plus ils seront autonomes, plus vous les féliciterez, plus vous les encouragerez à continuer, plus ils grandiront avec confiance et sérénité.

Et nous voilà installés dans un cercle vertueux :

ENCOURAGER

 

“L’intelligence c’est la capacité de s’adapter au changement.”  Stephen Hawking

Et pour finir, un peu d’humour avec Francis Blanche :

Il vaut mieux penser le changement que changer le pansement !

Patricia Smadja

Coach, formatrice- responsable de programme de formation au Campus FSJU