Séminaire du KKL juillet 2018 Conférence mondiale sur l’Education à l’occasion des 70 ans de la création de l’Etat d’Israël

Des chefs d’établissements et des enseignants des quatre coins du globe étaient réunis du 18 au 25 juillet pour célébrer les 70 ans de l’Etat d’Israël autour du thème de l’Education et de la transmission.

Durant ce séjour, nous avons visité ou redécouvert le pays du nord au sud à travers les réalisations du KKL, tant sur le plan économique, culturel ou éducatif.

Nous avons visité le Parc Ariel Sharon, non loin de l’aéroport, qui a été construit sur une ancienne déchèterie de plus de 60 mètres de haut. Un des plus grands projets sur la réhabilitation de l’environnement et une préservation de l‘écosystème.

A Tel-Aviv, nous avons réécouté le discours de la déclaration d’Indépendance, au Musée Théodore Hertz, et découvert le siège des projets des plus grandes start-up dans les locaux de la Bourse.

Côté patrimoine culturel, c’est à travers la vieille ville de Sfat, ville réputée pour son centre kabbalistique et spirituel depuis le XVI ème siècle que nous avons déambulé et visité dans une ancienne demeure, un mikvé privatif. A travers un dédale des ruelles, des galeries d’art.

Pour un travail de Mémoire et d’Histoire, des conférences sur Tisha BéAv, nous ont permis de vivre intensément cette journée de commémoration et d’explorer la diversité des rapports du judaïsme à l’Histoire et à la Mémoire. Uriel Feinerman a traité du thème :

« 70 ans après la fondation de l’Etat d’Israël, quelle signification a encore le jeune du 9 Av ? » Puis passage incontournable par Yad Vashem, avec des guides de « haute voltige » tels que Shlomo Balsam et Yoni Berros.

Après cette journée de recueillement, un superbe Sons et lumières était programmé sur la Tour de David. Un spectacle à 360 degrés de la vieille ville de Jérusalem depuis l’époque des Mamlouks et de l’Empire Ottoman jusqu’à nos jours.

De nouveau, passage vers la nature et visite de la forêt de Yatir, au Nord-ouest du Neguev. Le KKl a particulièrement œuvré pour développer la région, tant par l’amélioration des routes du Neguev que par des plantations de forêts, au bord du désert.   Puis visite du très beau vestige de la vieille localité de Sussiya, intact depuis le VII ème siècle où l’on pouvait voir une synagogue. Plus connue, la Citadelle de Massada, ancienne forteresse construite sous Hérod, non loin de la Mer Morte qui amorçait la fin du séminaire, avant de se clôturer à Kfar Hanokdim.

Là, dans un cadre authentiquement Bedouin, un dîner de clôture était organisé, suivi d’une soirée de Gala avec les hauts dignitaires du KKL. Au cours de cette soirée, concert de musique classique juive et universelle associé à un spectacle artistique, le tout dans une ambiance chaleureuse.

Le dernier jour, remise de certificats aux participants après avoir participé à des ateliers pédagogiques et créatifs qui mettaient en relief l’identification du potentiel de chacun.

Merci au KKL et à Campus pour l’organisation.

France Nahum-Moatty