En juin 2017, cela fera 50 ans que la ville de Jérusalem sera réunifiée. Ce jubilé constitue un événement important au regard de la place qu’occupe la ville de Jérusalem dans le Judaïsme.

A une époque où ce lien historique, affectif, et spirituel est remis en question par un vote de l’Unesco, il nous est apparu, comme une évidence, qu’il fallait revenir sur cette histoire.

Pour ce faire, nous avons sollicité la grande spécialiste de l’histoire du Judaïsme, Madame le Professeur Mireille Hadas-Lebel qui animera, le mardi 15 novembre prochain à partir de 18h30, à l’Espace Rachi-Guy de Rothschild, la leçon inaugurale sur le thème : « Jérusalem et le judaïsme, une histoire qui dure »

Madame Hadas-Lebel est agrégée de grammaire, titulaire d’un doctorat d’État en histoire antique, elle a dirigé pendant de nombreuses années le département d’hébreu à l’INALCO, avant d’enseigner l’histoire des religions à la Sorbonne.

Elle est l’auteur de nombreux ouvrages historiques ou pédagogique dont :

  • Jérusalem contre Rome au Cerf 1990
  • L’hébreu, 3000 d’histoire chez Albin-Michel en 1992
  • Une histoire du Messie chez Albin Michel en 2014

Inscription obligatoire au 01.42.03.00.44 ou par mail info@campusfsju.org

mhl

L’une des exigences du Campus FSJU depuis sa création, c’est sa recherche de la qualité dans tous ses domaines. A quoi bon créer un organisme de formation au service de la vie associative de la communauté juive de France, s’il n’est pas en mesure de proposer une formation de qualité. Contrairement à la plupart des organismes de formation du secteur marchand, il n’est pas spécialisé pour un seul métier. Il doit proposer des réponses adéquates aux questions et aux demandes qui lui sont adressées tant par des associations sociales, que par des crèches ou des écoles, ou des centres culturels, ou encore des organismes de jeunesse.

Pour y répondre il est subdivisée en Unités de formations qui elles sont attachées à un domaine de la vie associative. Chaque unité est placée sous la responsabilité d’un cadre, qui n’est pas un « super formateur » comme on aurait un « superhéros » capable de dépasser la réalité. Non, les cadres du Campus FSJU sont là pour écouter la demande dans ce qu’elle a d’explicite ou d’implicite afin de concevoir une réponse en termes de formation. Ils font ce qu’on appelle en jargon professionnel, de l’ingénierie de formation. A partir de l’analyse du besoin et de la préconisation,  ils devront rechercher le formateur le plus adapté pour répondre à la commande qui était faite. Ainsi,  en ayant le moins possible et formateurs « maison », on tente de répondre le plus précisément possible à une demande originale. On recherche l’homme ou la femme qui convient précisément pour telle ou telle formation. C’est ainsi que l’on renforce la qualité en évitant d’avoir des formateurs « à tout faire ».

C’est également ainsi, que l’on peut se permettre des équipes de permanents réduites mais performantes avec un éventail d’intervenants ponctuels le plus large possible.

Alors n’hésitez pas à nous demander ce qui vous semble impossible, nous en analyserons, avec vous, la faisabilité pour votre meilleure satisfaction.

 

Patrick Petit Ohayon

Formation continue des auxiliaires de vie sociale du programme Tikva de la MRG de la Fondation de Rothschild :

Bon nombre des résidents du programme Tikva  de la Maison de retraite de la Fondation de Rothschild sont aujourd’hui des enfants cachés.

A la demande de la maison de retraite, le Campus-FSJU réédite son partenariat et construit une formation innovante prenant en compte la spécificité « des enfants cachés ».

L’âge, les troubles liés au vieillissement, réactivent nous le savons, les traumatismes vécus.

Initiée dans une démarche de bientraitance en regard des résidents, de leurs familles et des professionnelles, garantes de la qualité de l’accompagnement, la formation s’adresse aux auxiliaires de vie intervenant sur le programme Tikva.

Le projet se déroule sur plusieurs mois, au rythme d’une rencontre mensuelle. Elle s’articule autour de rencontres et de visites, avec des personnalités expertes de l’histoire et du traumatisme psychologique subi par les enfants cachés durant la seconde guerre mondiale.

Familiarisées à la dimension mémorielle et aux conséquences psychosociales  engendrées par l’histoire de vie, les auxiliaires de vie aborderont leur accompagnement avec un éclairage sur les situations vécues par les personnes dont elles ont la charge et pourront mobiliser leurs connaissances au quotidien.

Le cadre participatif de la formation permettra les échanges sur la pratique et apporteront un étayage supplémentaire pour mieux repérer et décoder la dimension symbolique de certaines attitudes et comportements des personnes accompagnées.

Lucia BENSIMON 

 

 

 

Pour répondre à l’attente de certains directeurs et enseignants, le Campus FSJU lance une formation de « formateurs occasionnels ».

Cette formation s’adresse à des enseignants expérimentés qui aspirent à une autre forme de pratique professionnelle et pouvant constituer des personnes ressources essentielles au sein  des équipes pédagogiques des établissements scolaires.

Le « formateur occasionnel » est un professionnel expert qui peut, tout en poursuivant son enseignement en classe, jouer un rôle majeur, d’appui et de renforcement de la qualité professionnelle d’une équipe pédagogique. Spécialiste d’une approche pédagogique il accompagne ses collègues dans l’acquisition de nouvelles pratiques.

La posture du formateur, même occasionnel, n’est pas celle de l’enseignant, c’est pourquoi une formation est nécessaire. Celle-ci leur permettra d’intervenir efficacement dans le partage d’expériences ou d’expertises.

La formation est conçue en trois phases : renforcement du geste pédagogique, acquisition de la posture professionnelle du formateur d’adultes et spécialisation.

Cette formation devrait commencer début 2017 et se terminer en juillet 2018.

Afin de gêner le moins possible l’organisation de la vie scolaire des établissements, cette formation sera composée de plusieurs séminaires de 2 à 3 jours essentiellement en période de vacances.

Les directeurs adresseront au campus les candidats pressentis tant professeur d’enseignement général, que d’enseignement juif.

La direction du Campus s’entretiendra avec chacun d’entre eux pour les valider dans leur engagement dans cette formation.

Ne tardez pas à prendre contact dès à présent avec Hélène Zrihen, responsable de cette formation afin d’inscrire vos enseignants tel : 01 42 03 97 53. Le nombre de place est limité.

 

 

 Le 2 novembre dernier, une nouvelle promotion de professeurs de kodesh, a intégré le programme Hé.

Cette année encore, ce ne sont pas moins de 18 professeurs venant de différentes écoles et groupes scolaires qui vont, chaque mercredi après-midi, approfondir leurs connaissances en pédagogie et en didactique. Tous au long de ces 2 années de formations, ils croiseront un panel de formateurs variés et étayeront leur savoir aussi bien sur l’enseignement des fêtes, du Houmach ou de la Michnah, que sur l’informatique à l’école, ou même la gestion de classe. Ils seront également visités sur leurs lieux d’enseignement afin d’améliorer leur geste pédagogique.

Cette année nous acceptons des candidats qui ne sont pas encore en poste et désirent se former d’abord, avant de prendre une classe.

A l’issue de la formation, ils poursuivront leur fonction d’enseignement de kodesh avec des outils plus précis et un solide bagage.

Il est encore temps de rejoindre cette promotion en contactant le responsable de la formation, Robert Derai par mail : r.derai@campusfsju.org ou par téléphone 01 42 03 00 44.