En ayant entrepris déjà depuis quelque temps un travail de réflexion autour des apprentissages de la petite à la grande section, la directrice de l’école Madame Elbaze, a sollicité le Campus FSJU pour mettre en place des temps de formations, avec toute son équipe .Il s’agit de prendre un moment de recul afin de permettre à chaque acteur pédagogique d’effectuer un travail réflexif fondamental à toute prise en charge d’un groupe d’élèves.

L’opportunité de l’étude des nouveaux programmes a donc était saisie par les enseignantes pour réfléchir à leurs pratiques, aux nouveaux outils à mettre en place tout en étant conforme aux textes de lois.

Notre formatrice travaille avec cette équipe sur le plan théorique mais, et c’est là toute la différence, elle accompagne également les enseignantes dans leur pratique, en les guidant dans la classe. Ce transfert nécessaire permet le lien incontournable entre théorie et pratique grâce auquel chacun peut s’approprier des objectifs à atteindre durant l’année.

Nous travaillons de concert équipe dirigeante, formateur et équipe d’ingénierie de formation pour expliciter les besoins en questionnant et analysant ensemble comment répondre au mieux aux exigences pédagogiques de la classe.

Notre objectif : répondre au plus près aux besoins qui émergent du terrain afin de permettre à chaque équipe de se perfectionner et d’être de plus en plus performant pour notre communauté éducative.

Hélène Zrihen

 

En complément extrait du BO spécial du 26 mars 2015 : programme d’enseignement de l’école maternelle :

L’école maternelle : un cycle unique, fondamental pour la réussite de tous

La loi de refondation de l’École crée un cycle unique pour l’école maternelle et souligne sa place fondamentale comme première étape pour garantir la réussite de tous les élèves au sein d’une école juste pour tous et exigeante pour chacun. Ce temps de scolarité, bien que non obligatoire, établit les fondements éducatifs et pédagogiques sur lesquels s’appuient et se développent les futurs apprentissages des élèves pour l’ensemble de leur scolarité. La mission principale de l’école maternelle est de donner envie aux enfants d’aller à l’école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

L’école maternelle 

  • s’adapte aux jeunes enfants
  • organise des modalités spécifiques d’apprentissage
  • permet aux enfants d’apprendre ensemble et de vivre ensemble

Les cinq domaines d’apprentissage

Les enseignements sont organisés en cinq domaines d’apprentissage :

  • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
  • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée
  • Explorer le monde .

Cette organisation permet à l’enseignant d’identifier les apprentissages visés et de mettre en œuvre leurs interactions dans la classe. Chacun de ces cinq domaines est essentiel au développement de l’enfant et doit trouver sa place dans l’organisation du temps quotidien. Dans la mesure où toute situation pédagogique reste, du point de vue de l’enfant, une situation riche de multiples possibilités d’interprétations et d’actions, elle relève souvent pour l’enseignant de plusieurs domaines d’apprentissage. Le programme établit, pour chaque domaine d’apprentissage, une définition générale, énonce les objectifs visés et donne des indications pédagogiques de nature à fournir des repères pour organiser la progressivité des apprentissages.